Chambre du duc d'Aumale

Petits appartements- Chambre du Duc d'Aumale©Béatrice Lécuyer-Bibal
La chambre du duc d'Aumale est meublée d'un lit austère, très militaire, mais, détail touchant, le prince a gardé au-dessus de son lit le portrait de sa mère, la reine Marie-Amélie, par le baron Gérard, lorsqu'elle était encore duchesse d'Orléans et le duc d'Aumale un jeune enfant.
Le magnifique bureau à cylindres de l'ébéniste Grohé, qui se trouve dans la chambre du duc d'Aumale, fut offert par le roi Louis-Philippe en 1845 à son fils.
Sur le lit, les deux costumes résumant les différents aspects de la personnalité du duc d'Aumale : l'uniforme du général (dans lequel il souhaitait être enterré, mais il est mort en Sicile le 7 mai 1897 : voir le masque mortuaire dans la vitrine au fond à droite) et l'habit vert du membre de l'Institut de France (le duc d'Aumale était membre de l'Académie française depuis 1871, de l'Académie des Beaux-Arts depuis 1884, et de l'Académie des Sciences Morales et Politiques depuis 1889, d'où la donation de Chantilly à l'Institut de France). 
Sur la cheminée, médaillons en miniature contenant les portraits et une mèche de cheveux des parents du duc d'Aumale : son père le roi Louis-Philippe, sa mère la reine Marie-Amélie, son frère aîné Ferdinand d'Orléans dit le Prince Royal, disparu accidentellement à 32 ans en 1842, sa soeur aînée Marie d'Orléans, duchesse de Wurtemberg, grand sculpteur romantique, morte de tuberculose à 25 ans en 1839.