La Madone de la maison d'Orléans

Madone de la maison d'Orléans - Raphaël © RMN
Avant 1507 - Raffaello Santi ou Sanzio dit Raphaël - (Urbino, 1483-Rome, 1520)
Madone de la maison d'Orléans - Raphaël © RMN

La Madone de la Maison d'Orléans de Raphaël fut acquise par le Régent Philippe d'Orléans et resta dans la collection d'Orléans jusqu'à la Révolution. En 1791 Philippe-Egalité, couvert de dettes, vendit toutes ses peintures italiennes et le tableau passa en Angleterre. Le duc d'Aumale le racheta en 1869 en raison de sa provenance familiale. Il s'agit d'un magnifique exemple des vierges de dévotion privées de Raphaël dans sa jeunesse, encore très médiéval dans son iconographie. Le pot de "tyriana" à l'arrière-plan est un remède contre les morsures de serpent, symbole du mal. Le tyriana et la pomme sont donc l'image du rachat du péché par le Christ.