Vitrail de l’histoire de Psyché et l’Amour

Psyché découvre l'Amour - Vitraux de psyché - Ecole française © RMN
1541-1544 - Ecole française du XVIe siècle
Psyché découvre l'Amour - Vitraux de psyché - Ecole française © RMN

Commandée par le connétable Anne de Montmorency pour décorer les fenêtres de la galerie de son château d’Ecouen (aujourd’hui musée national de la Renaissance), cette verrière de 44 vitraux en grisaille rehaussés de jaune d’argent, raconte les amours de Psyché et de Cupidon, histoire tirée de l’Ane d’or d’Apulée, un roman de l’Antiquité tardive qui fut très apprécié à la Renaissance : traduit en italien, puis en français, elle inspira de nombreux artistes, dont Raphaël (Rome, Villa Farnesina) et Giulio Romano (Mantoue, Palazzo Te).

La verrière ornait la galerie principale du château d’Ecouen ; elle fut déposée à la Révolution pour la préserver des destructions et exposée au Musée des Monuments Français à Paris. Rendue sous la Restauration aux princes de Condé, elle faisait partie de l’héritage du duc d’Aumale, dernier propriétaire de Chantilly qui donna le château et ses collections à l’Institut de France. Le duc d’Aumale fit construire par son architecte Honoré Daumet une galerie entière pour les présenter.